Etiquetage de la viande en GMS – Classement par étoiles ***

L’étiquetage de la viande vendue en rayon des supermarchés va être simplifié et les morceaux seront classés de une à trois étoiles selon leur qualité, indique un arrêté du ministère de l’Économie publié au Journal Officiel mercredi.

Réglementation à télécharger PDF

Pour une information au consommateur « plus simple et plus compréhensible », les grandes et moyennes surfaces pourront à partir de décembre prochain utiliser des termes génériques comme « steak » ou « rôti » sur les morceaux vendus en libre-service et n’auront plus besoin de détailler le nom précis du muscle (tendre de tranche, jumeau…), « peu connu » des clients, précise l’arrêté.ar ailleurs, cette dénomination s’accompagnera d’un classement par étoile selon la qualité, un peu comme pour les hôtels, trois étoiles correspondant à la qualité maximale et une étoile « pour le potentiel de qualité le moins élevé ».

Ainsi un steak ou un rôti issu d’un rond de tranche affranchi, une entame de tendre de tranche seront classés trois étoiles; tandis qu’un steak ou un rôti découpés dans un talon du tendre de tranche, un rond de gîte-noix affranchi bénéficiera seulement d’une étoile.

Cette nouvelle « syntaxe » concernera les viandes de boeuf, veau et ovins et une recommandation du mode de cuisson sera également mise en avant, précise l’interprofession du bétail et des viandes (Interbev) dans un communiqué.

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

quatre × trois =