« Donne-moi le porc ou je te flingue »

A BUENOS AIRES, un évènement pour le coup très étonnant est apparu dans une boucherie.

Parfois, on a juste très, très envie de viande. Les employés d’une boucherie d’une banlieue de Buenos Aires ont subi un braquage pour le moins étonnant. « Samedi à 6h30 heure locale, un homme armé d’un pistolet est entré dans la boucherie Varon Carnes, encore fermée au public, alors que les employés s’apprêtaient à ouvrir le magasin.

Le braqueur a crié ‘Donne-moi le porc ou je te flingue’, c’est là qu’un des bouchers s’est rendu compte du braquage.

Lire l’article complet : tempsreel.nouvelobs.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

5 × 1 =